• Coraline DADAT

Ce n'est pas parce qu'on ne le voit pas, que ça n'existe pas

Comme le disait Henri Bergson : nous ne voyons pas les mêmes choses, nous nous bornons le plus souvent à lire les étiquettes collés sur elles”, et celles que nous collons sur les autres à la suite d’expériences positives et négatives.


Sais-tu que le regard est le miroir de l’âme ?

Notre regard est le reflet de ce que nous vraiment …c’est par lui que nous percevons la fréquence du monde. Notre regard est comparable à une fenêtre ouverte sur le monde extérieur et intérieur.

Il permet, lorsqu’il est associé à l’intuition et au discernement, de voir les choses au-delà de leurs apparences… c’est ce que certains appelleront le regard spirituel.

Tu sais, chaque personne perçoit la vérité à partir du niveau qu’elle a atteint, comparable à des personnes qui escaladent une montagne. On admire les paysages selon l’ angle de vue. Par contre, celles qui atteignent le sommet admire le paysage dans sa globalité, de plus haut et avec plus de recul.


Personnellement, depuis ces deux dernières années je constate que notre manque de recul s’est accentué. Nous jugeons et condamnons davantage pensant être dans la vérité … pensant et prônant une nouvelle ouverture, une nouvelle vie, et reniant la partie où la vue n’était pas dégagée suffisamment pour y voir clairement …


Sur ces mots, je t’encourage à reconnaître que ce n’est pas parce que l’on ne voit pas l’autre versant de la montage, qu'il n’existe pas …


0 vue0 commentaire