top of page

Là où tout à commencer ...


C’était à San Francisco lorsque j’étais jeune fille au pair… j’avais 19 ans.


J’étais complémentent novice en Yoga. Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. Ça a été un wahooo🤩😍.


Une pratique exigeante qui m’a permise de prendre le temps de recréer une relation avec mon corps. Je sortais de plusieurs années d’anorexie, donc autant vous dire que mon corps était quelque chose que je dissociais complément de moi. C’était un poids … même à 32kg 🙈.

Bref, c’est pas le sujet d’aujourd’hui…


Le fait de ne dépendre de personne pour pratiquer, puisque l’enchaînement est défini et est toujours le même, il n’y a au final aucune condition extérieure pour se donner rendez-vous sur son tapis.


Du fait de mon temperament autonome, indépendante, autodidacte, j’ai trouvé dans l’ Ashtanga Vinyasa l’antidote que j’avais besoin à cette époque là pour faire la paix avec mon corps, avec moi-même.


Bien évidemment, au départ, je ne savais pas comment adapter ma pratique à mon corps. Je reproduisais ce que je voyais et ce que l’on me disait de faire en cours collectif…. Et les premières blessures sont apparues … à reproduire des postures non adaptées à ma morphologie, à nourrir mon ego … c’était en quelque sorte inévitable.


Et puis, il y a eu cette décision de partir me former pour comprendre ce que je faisais, pour adapter, pour aller plus loin physiquement et mentalement en moi.


Auparavant, je ne pouvais pas me blâmer pour toutes ces “erreurs” imposées à mon corps puisque je n’avais pas les connaissances. En revanche, du moment oú j’ai fait cette démarches de poser de la compréhension à ma pratique, c’est toute ma vie qui s’est transformée.


Il ne s’agissait plus seulement d’enchaînement de postures exécutées sur un tapis ou une assise pour apporter du calme à mon mental (méditation), mais un art de REVIVRE.


Depuis, ma pratique de l’ Ashtanga a évolué au fur et à mesure de ma propre évolution physique, mentale et spirituelle.


Lors de la formation d’ octobre,j e vous apprendrai à ôter ce voile de rigidité qui recouvre la pratique de l’ Ashtanga afin que vous puissiez créer la votre !

💖

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page