top of page

Pourquoi les ajustements physiques ne sont pas forcément la solution?




Il existe trois sortes d'ajustement : verbal, visuel (par la démonstration) et physique.

Souvent, les élèves attendent du professeur qu'il le corrige, et ce qui est normal, seulement, nombreux élèves attendent uniquement des ajustements physiques.

Lorsque vous suivez une formation de 200 heures Ashtanga Vinyasa, vous étudiez à chaque fois les trois options d'ajustement afin d'être à l'aise avec elles et de les utiliser selon les situations rencontrées.


Nous avons souvent la croyance qu'un bon professeur de yoga, ajuste physiquement, alors que c'est complètement faux. Les ajustements physiques sont à privilégier dans deux cas:

  • pour sécuriser la posture afin d'éviter une blessure

  • pour approfondir une posture

Donc dans tous les autres cas, il est possible d'ajuster autrement, et c'est ce que je recommande.


Pourquoi ?

Pour plusieurs et différentes raisons.

  • Si vous êtes en cours collectif, ajuster physiquement un élève demande votre pleine présence, ce qui signifie que votre attention n'est plus portée sur l'ensemble du groupe.

  • Ajuster physiquement demande à bien connaître l'élève (on ne donne pas un ajustement d'approfondissement physique à un élève que l'on ne connait pas)

  • Les élèves ne nous disent pas forcément s'ils ont des blessures ou restrictions, nous prenons donc un risque d'graver leur pathologie.

  • Ajuster uniquement l'élève physique, peut le rendre dépendant de ces ajustements

  • Bien évidemment il est primordial de connaître les ajustements adéquates pour chaque posture. On ne teste pas sur ses élèves !

  • Les ajustements physiques rendent moins autonomes les élèves dans leur pratique


Je ne dis pas que les ajustements physiques sont à proscrire, j'affirme simplement qu'ils ne sont pas indispensable pour corriger un élève.

Pour mon cas, je préfère expliquer au groupe entier le "pourquoi du comment " d'un alignement d'une posture, afin que chacun puisse comprendre et adapter la posture en fonction de sa compréhension et de son corps. Et ce n'est qu'ensuite, que je corrigerai oralement en nommant l'élève afin que celui-ci soit véritablement responsable et autonome dans sa pratique car je ne serai pas toujours avec lui!

J'aime aussi proposer l'utilisation du matériel pour permettre à l'élève de l'aider, le soutenir dans une nouvelle amplitude inexplorée.


En revanche, sur un cours privé et lorsque l'élève est d'accord pour recevoir des ajustements physiques, pédagogie et toucher composeront à 90% la séance !


Tout cela, nous l'étudions lors de la formation 200h Ashtanga Vinyasa !

Deux autres formations sont prévues pour l'année 2024 : une sur six weekends de juin à novembre à Toulouse, et une en immersion dans les Landes en octobre.


N'hésitez pas à venir vers moi pour échanger !


10 vues0 commentaire

Komentarze


bottom of page